L'Antichambre                              RETOUR ACCUEIL

de Jean-Claude Brisville                              Mise en Scène de Pierre Semard

La Pièce

Nous sommes chez Madame du Deffand. Elle a 59 ans et perd progressivement la vue, après une jeunesse libertine et l’ouverture de son salon en 1749. Elle est en compagnie de sa lectrice, Julie de Lespinasse, fille bâtarde de son frère, et de son ancien amant, le Président au parlement de Paris, Charles Hénault également ami de la reine Marie Leczinska.
Dans le huis clos de nos trois protagonistes la jeune Julie ne tardera pas à montrer toute l’intelligence et l’ambition propres à détrôner son aînée. Mais cette dernière ne se laissera pas supplanter sans réagir. 
Dès lors, leurs échanges, jusque-là précieux et raffinés, se révèleront piquants et acérés. De la sorte, la retenue savante de Marie du Deffand se mue en une jalousie aveugle à mesure que sa nièce attire dans ses filets les habitués de ce prestigieux salon. Le président Hénault, arbitre plein d’humour de la rencontre et peut-être chatouillé par le démon de midi, favorisera le triomphe de la jeunesse.


VOIR LA VIDEO​​​

L'Auteur

Jean-Claude Brisville est en 1922 et décède en le 11 août 2014. Ecrivain, dramaturge, romancier, Grand Prix de l’Académie Française en 1989 ; secrétaire d’Albert Camus de 1957 à 1959, il est le spécialiste des pièces « historiques » : 1985 : l’entretien de M. Descartes et de M. Pascal le jeune, 1989 : le souper, 1991 : l’antichambre. Cette dernière pièce a été nommée aux « Molières 2008 ».

Dans la presse

Affiche, flyer, programme disponibles