Dans la presse


C’est devant un très nom­breux public, que la trou­pe théâtrale "Et Caetera", présidée par Alain Richeton, a présenté, en la salle des fêtes d'Hauterives, une pièce inti­tulée "Tant qu'il y aura des femmes". Cette pièce a été ti­rée de différentes œuvres de William Shakespeare, par le metteur en scène, Pierre Semard, en collaboration avec toute son équipe.
Pas moins de 14 comédiens nous ont permis d'apprécier, à travers plusieurs extraits de ce grand auteur, sa vision de la femme, dans toute sa diversité et sa complexité. C'est ainsi que l'on a pu voir évoluer Catharina, la Mégère apprivoi­sée, qui en fait voir de toutes les couleurs à son père, Baptis- ta, et à sa sœur, Bianca, avant que son prétendant, Pétrucchio, accompagné de son ami, Dromio, tente de la séduire ! Voici, maintenant, Mesdames Page et Ford, les Joyeuses Commères de Windsor, épou­ses honnêtes, qui nous font en­trevoir la rouerie féminine, fa­ce aux efforts de séduction du salace Falstaff ! Puis nous voilà aux prises avec Thésée, duc d'Athènes, qui devra appli­quer la loi de la cité à la belle Hermia, amoureuse de Lysandre et qui refuse de prendre pour époux Démétrius, lui- même aimé d'Hélène... Et nous voici, plongés au cœur du Songe d'une nuit d'été ! Tout au long de la pièce, en scène "off", Anna, l'épouse du dra­maturge, et ses deux filles, Ju­dith et Susanna, évoquent la vie du grand auteur...
Une soirée théâtrale d'une qualité exceptionnelle.


​​RETOUR ACCUEIL